fbpx

COMMENT LUTTER CONTRE L’INFLAMMAGING ?

lutter inflammaging
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Temps de lecture : 5 minutes

L’inflammaging correspond au processus de vieillissement prématuré de la peau provoqué par l’inflammation. Quelles sont les causes de cette inflammation ? Comment la prévenir et l’apaiser ? ProtectMyFace vous donne toutes les clés pour lutter contre ce méfait cutané.

Qu’est-ce que l’inflammaging ?

L’inflammaging vient de la contraction inflamm et aging. Surnommé « the secret killer » aux États-Unis, ce phénomène retient toute l’attention du monde scientifique depuis le début des années 2000.

L’inflammaging est un état inflammatoire chronique et subjacent lié au vieillissement du corps et à l’origine de nombreuses maladies. A la longue, avec l’âge, l’épuisement du système immunitaire engendre une production permanente dans l’organisme de cytokine. Et c’est cette concentration en cytokine qui entretient l’inflammaging.

Ce phénomène entraine des mini lésions à répétitions qui dégradent les membranes cellulaires, lèsent les fibres de collagène et d’élastine de l’épiderme. Première cause de vieillissement cutané, ces lésions touchent tous les types de peaux, particulièrement les épidermes fragiles et sensibles.

Quels sont les différents types d’inflammations ?

Alors qu’une inflammation aiguë est une réponse naturelle du corps face à une agression, l’inflammation chronique, quant à elle, ne guérira pas de manière spontanée.

  • Inflammation aiguë : il s’agit d’un mécanisme de défenses et de protection de l’organisme face à ses agresseurs (virus, bactéries, toxine, traumatisme ou encore brûlure). Une fois l’agression passée, le corps est en mesure de réparer les tissus atteints dans une courte période, généralement quelques jours à quelques semaines. Ce type de lésions se caractérise par des signes tels que les rougeurs, les œdèmes ou encore la douleur passagère.
  • Inflammation chronique : elle s’installe insidieusement au cours des mois voire des années. Cet état inflammatoire empêche les cellules de se renouveler, les lésions de cicatriser, les toxines de s’éliminer et les tissus de se régénérer. Elle est à l’origine de 80% des pathologies liées à l’âge et du vieillissement cutané.

Quelle est la cause de l’inflammaging ?

Les causes pouvant expliquer l’inflammaging, inflammation profonde, généralisée et invisible, sont nombreuses : les microparticules polluantes, l’exposition au soleil, le manque de sommeil ou encore les régimes alimentaires mal adaptés. En ce qui concerne la peau, au fil des années, l’épiderme subit des agressions répétées, à l’origine de phénomènes oxydatifs, qui affaiblissent les défenses des cellules et altèrent les structures cutanées. Résultat ? la peau « s’oxyde », elle se relâche, se déshydrate, les ridules, les rides et les taches apparaissent, et les muscles du visage se relâchent.

Comment prévenir l’inflammaging ?

En effet, lorsque les systèmes de défense naturels baissent la garde, la peau épuisée n’arrive plus à faire face à ses agresseurs au quotidien, ses systèmes de défense naturels baissent la garde. C’est alors que les enzymes destructrices prennent le dessus et altèrent sa santé, sa jeunesse et sa beauté. La peau ne peut plus faire face toute seule. Il faut l’aider. 

Pour lutter efficacement contre ce problème cutané, il faut assister la peau à différents niveaux : créer une barrière contre les agressions externes particulièrement la pollution, lui apporter des actifs pour lutter contre les enzymes destructrices et compenser les dégâts liés à l’oxydation et l’inflammation chronique. Sans oublier de détoxifier en surface les pores et l’épiderme, et en profondeur ses tissus encombrés par des déchets cellulaires. Une stratégie étudiée pour apaiser les différentes couches de la peau et les restructurer en profondeur. Pour cela, misez sur des soins équipés d’actifs apaisants, anti-inflammatoires et antioxydants.

Les soins barrières

Certains soins font écran contre les différents polluants, gaz, UV et la lumière bleue qui agressent l’épiderme au quotidien. Ces crèmes ou brumes renforcent la capacité de protection de l’épiderme tout en le laissant respirer. Certaines luttent plus précisément contre l’incrustation des particules de carbone, des PM2.5, des particules fines en suspension. D’autres offrent un effet barrière contre le dépôt des métaux lourds, notamment contre la fumée de cigarette et des UV. En protégeant l’épiderme, toutes ces formules cosmétiques participent à la réduction de l’oxydation et de l’inflammation chronique. 

Les soins qui apaisent l’épiderme

Alors qu’on utilisera le terme anti-inflammatoire en médecine, en cosmétique, on parle surtout de produits apaisants à base d’ingrédients naturels. Bio ou non, ces crèmes, sérums ou masques aident à abaisser la sensibilité de la peau de votre visage exacerbée par les différents polluants. Elle peut alors retrouver son équilibre. A repérer dans les formules :

  • Le Miel : en plus d’être détoxifiant, le miel est un ingrédient doux et apaisant. Anti-irritant, le miel est riche en substances minérales, en vitamines et en acides aminés essentiels pour aider votre épiderme à se régénérer. En crèmes de jour et de nuit, en sérum ou en masque, le miel est un ingrédient à intégrer dans votre routine beauté.
  • La Rose : Mélangée à de l’eau thermale, la rose aide à purifier l’épiderme et à le protéger des signes de l’âge. La rose dispose aussi de propriétés anti-inflammatoires et convient aux épidermes les plus sensibles.
  • L’Aloe Vera : plante hydratante et régénératrice par excellence, l’Aloe Vera est efficace pour calmer le feu d’un coup de soleil. Purifiante, cette plante riche en vitamines et minéraux favorise une bonne circulation sanguine.
  • La Camomille : Apaisante et adoucissante, la camomille fait du bien à l’épiderme, notamment lorsqu’il est irrité. En crème, en lotion ou en masque, la camomille est un ingrédient à adopter sur-le-champ.
  • L’Avoine : l’avoine agit comme un agent de régénération de l’épiderme. En tant que produit anti-âge, l’avoine améliore l’élasticité de l’épiderme et booste le renouvellement cellulaire. Un soin à base d’avoine hydrate également le visage.

Les soins antioxydants

Bien que l’inflammation et l’oxydation soient deux phénomènes différents, ils sont tout de même étroitement liés : beaucoup de radicaux libres sont des médiateurs d’inflammation et une réaction inflammatoire provoque la libération de radicaux libres oxydants. Donc, pour une efficacité optimale, les cosmétiques apaisants doivent être associés à des formules riches en actifs antioxydants. Et cela dans le but de neutraliser les radicaux libres libérés lors du phénomène inflammatoire.

On le sait, la pollution urbaine est l’ennemi d’un épiderme lumineux et net. Au contact des polluants, les radicaux libres qu’ils générèrent dans la peau oxydent les protéines cutanées et les systèmes enzymatiques antioxydants naturels de défense. Dans cet état de stress oxydatif permanent, la peau n’assure plus son rôle de barrière et de défense, elle n’arrive plus à se régénérer normalement. Elle s’épuise et vieillit avant l’heure. Elle doit se détoxifier, éliminer les déchets métaboliques oxydés. Et ce sont les actifs antioxydants apportés par l’alimentation et les soins cosmétiques qui vont l’aider à se débarrasser des protéines oxydées, à produire de nouvelles cellules saines, et à fabriquer des structures et des fibres de bonne qualité. Plus forte, plus dense, plus hydratée, la peau est plus souple, plus ferme, plus lisse et plus lumineuse.

Pour donner un coup de pouce aux protéines de la peau, adoptez un ou plusieurs aliments riches en anti oxydants.

Manger mieux pour avoir une peau jeune

Le processus d’inflammaging peut être ralenti par une alimentation riche en nutriments antioxydants, vitamines, protéines, acides gras essentiels et minéraux. Manger sain et équilibré aide les cellules à disposer de tous les nutriments nécessaires à leur régénération et le corps à rester en bonne santé. Les aliments riches en oméga 3 vont réduire l’apparition de rides et la déshydratation cutanée. Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, les compléments alimentaires peuvent aussi être une solution face au stress oxydatif. Le curcuma, le magnésium et les compléments d’oméga 3 sont les plus indiqués.

L’inflammaging n’est pas une fatalité. Pour lutter contre le feu, les bonnes habitudes à prendre.

  • Adoptez un produit apaisant en plus d’une formule anti-agents polluants.
  • Dormez : le sommeil est une solution naturelle pour limiter l’oxydation, détoxiquer l’organisme et prendre soin de son corps.
  • Faites du sport : l’activité physique est idéale pour évacuer les toxines et les tensions. En prime, elle aide les fibres musculaires à fabriquer des médiateurs anti-inflammatoires.
  • Mangez mieux : légumes, fruits, fibres, oméga 3… variez les plaisirs ! intégrez en priorité des aliments riches en anti oxydants. Évitez les aliments trop gras et trop sucrés.  

Sur le même thème