fbpx

Quels actifs privilégier dans mon soin anti-pollution ?

actifs anti pollution peau
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Temps de lecture : 5 minutes

La pollution est l’ennemi numéro 1 de la peau. Pour aider l’épiderme à lutter contre ses agresseurs, un certain nombre d’actifs vient renforcer vos efforts anti-pollution. Lesquels sont-ils et comment les intégrer dans votre routine beauté ?

Quels sont les effets de la pollution sur l’épiderme ?

En environnement urbain comme en environnement rural, les transports, le tabac ainsi que les activités industrielles génèrent des substances polluantes, des microparticules et des gaz. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 92% de la population mondiale vit dans un environnement trop pollué. Les polluants atmosphériques représentent aujourd’hui le premier sujet de préoccupation environnementale des Français.

Quelles sont les sources de pollution extérieure ?

À l’origine des polluants dans l’air, les phénomènes naturels tels que les éruptions volcaniques ou les incendies de forêts, mais surtout les activités humaines telles que l’industrie des transports, l’agriculture et le chauffage résidentiel. Une fois émis dans l’atmosphère, sous forme de gaz ou de particules, ses agents polluants sont transportés parfois jusqu’à des milliers de kilomètres de la source d’émission.

Qu’est-ce que la pollution intérieure ?

Peu mis en lumière, les polluants intérieurs n’en sont pas moins dangereux. La pollution de l’air intérieur désigne tous les polluants présents dans l’air des environnements clos :

  • Les polluants chimiques : il concernent les composés organiques volatils, l’oxydes d’azote, le monoxyde de carbone ou encore les phtalates.
  • Les bio contaminants : on parle ici des moisissures, des allergènes d’acariens, ou encore des pollens.
  • Les particules et les fibres : il s’agit des fibres minérales artificielles et des microparticules.

La présence de ce type de polluants dans votre intérieur est due aux éléments constituants le bâtiment, le mobilier, les produits d’entretien, le tabac ou encore les rejets des appareils de combustion tels que les chaudières, les poêles et les chauffe-eau. Sans oublier la combustion de bougies et de bâtons d’encens.  

Quel est le danger de la pollution pour la peau ?

Ce n’est un secret pour personne, les polluants ont des conséquences néfastes sur la santé humaine. Les pics de pollution et l’exposition sur le long terme impactent la santé, en particulier celles des personnes vulnérables souffrant de pathologies cardio-vasculaires.

Cependant, la pollution n’endommage pas que notre santé. Elle a également des conséquences importantes sur l’état de notre peau. Les polluants se déposent sur la peau et se dissolvent au contact du sébum. Au contact de l’épiderme, ces substances provoquent un stress oxydatif en émettant des radicaux libres. Ce phénomène d’oxydation altère la barrière cutanée naturelle en dégradant les composantes cellulaires.

Les méfaits de la pollution sur la peau sont aujourd’hui avérés et nombreux :

  • L’acné et les points noirs : les agents polluants peuvent aggraver l’acné ou provoquer son apparition. Ils obstruent les pores et créent une accumulation de points noirs à la surface de l’épiderme. Les polluants entrainent une diminution du niveau d’acidité de la peau ce que la rend plus grasse et qui réduit sa capacité de défense contre les bactéries.
  • Le vieillissement prématuré : la pollution entraîne une chute des antioxydants naturels de la peau tels que la vitamines C et la vitamine E par exemple. Face à un environnement pollué, la peau fatigue, ce qui affecte le renouvellement cellulaire et accélère le vieillissement cutané. Il se traduit par l’apparition des premiers signes de l’âge, la perte d’élasticité des tissus, l’apparition de taches brunes et un teint terne et irrégulier.
  • La sécheresse cutanée : la barrière cutanée étant affaiblie, la peau ne peut plus jouer son rôle de bouclier contre les agressions extérieures. Sa structure fragilisée laisse échapper l’eau qu’elle renferme. Elle se deshydrate et se désèche.  Perte d’éclat, inconfort, irritation, voire démangeaisons, le lot de désagréments est conséquent.

La pollution est devenue l’une des préoccupations majeures des marques de beauté. Les lancements de cosmétiques anti-polluants se multiplient, chacun promettant de lutter contre les polluants. Mais qu’en est-il exactement ?

Qu’est-ce qu’un soin anti-pollution ?

Crème hydratante pour le visage, huile, sérum de nuit, masque, produits cheveux, ou encore contour des yeux et gel nettoyant visage, le nombre de soins estampillés anti-pollution sont nombreux. Dans les faits, les soins anti-polluants sont en réalité des produits antioxydants possédant des formules proches des soins anti-âge et anti rides. Ces soins spécifiques sont intéressants puisqu’ils apportent des agents antioxydants et anti-radicalaires. Ils aident la peau à se protéger vis-à-vis de ses agresseurs et favorisent le mécanisme de défense en stimulant le métabolisme cellulaire naturel.

Actuellement, les laboratoires travaillent sur une nouvelle génération de produits anti-pollution plus ciblés et plus efficaces face aux agents polluants. En attendant de faire profiter votre peau de ces nouveaux cosmétiques, les produits enrichis d’ingrédients antioxydants peuvent être d’un grand secours pour votre peau.

Quels sont les actifs antioxydants ?

Un actif antioxydant permet de capter les radicaux libres et de neutraliser leur action. Le stress oxydatif est à l’origine de la production de radicaux libres. C’est pourquoi, il est primordial d’apporter à la peau des antioxydants. Les antioxydants sont à ce jour les seuls nutriments capables de piéger les molécules réactives qui s’attaquent aux protéines, aux acides gras et à l’ADN des cellules de la peau. Il s’agit notamment de :

  • La vitamine C ou acide ascorbique : molécule anti oxydante la plus abondante dans la peau, la vitamine C a pour rôle fondamental de contribuer à assurer la protection des cellules. Cet actif aide à la cicatrisation et participe à la reconstitution du collagène de la peau. Associée à la vitamine E, elle protège le visage des méfaits du soleil et des agents polluants.
  • La vitamine E ou tocophérol : la vitamine E protège la structure lipidique qui constitue les membranes cellulaires. Cet actif, présent notamment dans de nombreuses crèmes anti âge, fait partie des meilleurs ingrédients antioxydants. Son action réparatrice protège l’épiderme des dommages causés par le rayonnement solaire et favorise la régénération de la peau en agissant sur l’éclat.
  • Les polyphénols : les polyphénols sont des molécules d’origine végétale privilégiées pour leur pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire. Grâce à leurs vertus anti oxydantes, les polyphénols sont des alliés de taille pour lutter contre l’oxydation cellulaire. Ils ont également des fonctions antimicrobiennes et antifongiques.
  • La Coenzyme Q10 : revitalisante et reminéralisante, la Coenzyme Q10 agit sur le visage mais aussi sur le corps. Elle permet d’augmenter efficacement la vitalité et l’énergie cellulaire naturellement disponible dans l’organisme. Elle joue un rôle incontournable dans l’oxygénation des cellules. Après 30 ans, la production de Coenzymes Q10 diminue fortement. En cosmétique, elle permet donc d’améliorer la qualité et la beauté de la peau. La Coenzyme Q10 a pour vertus de rendre l’épiderme plus doux et plus souple, ainsi que d’agir contre les problèmes des peaux sèches et déshydratées.

Les antioxydants sont bénéfiques pour toutes les peaux, quel que soit leur type ou état. Pour combler les ridules, estomper les tâches ou encore pour révéler l’éclat, les antioxydants sont de véritables atouts pour votre visage. Pour une efficacité optimale, optez pour des formules de produits qui mélangent plusieurs sources d’antioxydants.

Quelle routine beauté anti-pollution adopter ?

Pour lutter efficacement contre les polluants, il faut avant tout avoir une bonne hygiène cutanée. Matin et soir, appliquez sur votre peau un gel nettoyant pour éliminer les traces de pollution et de maquillage accumulés à la surface de la peau. Cette étape est indispensable pour tous les types de peaux.

De manière routinière, l’application d’un soin hydratant est incontournable. Pour une action anti-pollution, privilégiez donc les cosmétiques dont la liste d’ingrédients est composée d’antioxydants. La peau, quel que soit son type, a besoin d’une hydratation quotidienne, à raison de deux fois par jour. Le matin, appliquez un sérum ainsi qu’une crème hydratante anti oxydante. Complétez par un soin solaire. En effet, appliquer de la crème solaire tous les jours de l’année est l’un des meilleurs moyens de retarder l’apparition des rides. Le soir, après avoir nettoyé votre visage, appliquez un sérum antioxydant ainsi qu’une huile pour le visage riche en vitamine C et en vitamine E. L’huile améliorera l’uniformité du teint et redonnera de l’élasticité à la peau. Pour atténuer les signes de l’âge au contour des yeux, il est aussi conseillé d’appliquer un produit spécialement dédié à cette zone délicate.

Une fois par semaine, complétez les gestes quotidiens par un produit exfoliant. Son effet ? Nettoyer la peau plus en profondeur pour déloger les impuretés, éliminer les cellules mortes en surface de l’épiderme pour favoriser la régénération des cellules de l’épiderme. Les peaux sensibles peuvent attendre deux semaines entre deux exfoliations.

Le meilleur moyen pour lutter contre l’impact néfaste des polluants sur la peau est d’adopter une routine beauté riche en antioxydants. La vitamine C, la vitamine E, les polyphénols ou encore la Coenzyme Q10 font partie des agents antioxydants les plus efficaces pour renforcer la barrière cutanée et contrer les effets des polluants sur le visage. Ils sont notamment efficaces pour repousser l’apparition des premiers signes de l’âge et des tâches pigmentaires. Des soins possédant une action plus ciblée et plus efficaces contre les polluants sont en cours de formulation au sein de laboratoires.

Sur le même thème