fbpx

VISAGE: LA ROUTINE SOIN ANTI POLLUTION

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Temps de lecture : 3 minutes

Le soleil brille avec ses UV. Les pics de pollution se pointent à l’horizon. Les allergies galopent. Les citadins suffoquent. Et la peau encaisse le choc. Plus sensible, elle affiche des imperfections, de l’acné, des points noirs sans oublier l’apparition des tâches brunes et de rides. Comment la protéger?

LES DEGATS DE LA POLLUTION SUR LA PEAU PROUVES PAR LES SCIENTIFIQUES

Deux grandes études scientifiques font référence. La première allemande a étudié la peau de 5000 femmes pendant 15 ans. La seconde Chinoise a été réalisée sur 1800 femmes. Les résultats parlent d’eux mêmes.

  • points noirs dans 41% des cas
  • allergies et hyper-sensibilité dans 39% des cas
  • teint terne chez 28% des femmes observées
  • acné pour 23% des cas
  • sécheresse importante dans 16% des cas

Les Françaises ne sont pas l’abri des risques de pollution atmosphériques , surtout dans les grandes villes. Il suffit de regarder la hausse des consultations en urgences respiratoires et la recrudescence d’asthme. La peau, elle aussi est en danger. En ligne de front, elle encaisse les gaz, les particules fines dont les PM 2.5 pourvoyeuses d’un gaz dangereux le Benzopyrène , sans oublier les émanations de produits d’entretient et de parfums d’ambiance à l’intérieur de la maison. Une pollution de jour comme de nuit incessante qui, avec le soleil, expliquent 90% des signes de vieillissement que sont principalement les rides et les taches brunes.

LES GESTES DE BEAUTE ANTI POLLUTION POUR LA PEAU

Ce sont surtout les lipides du film hydrolipidique à la surface de l’épiderme et les protéines de la peau qui subissent un stress oxydatif. Bien sur, la peau possède son propre système de défense avec de nombreuses molécules anti-oxydantes, principalement les vitamines A et E et des enzymes spécifiques. Mais face à l’agression de la pollution incessante, la peau s’épuise, n’arrive plus à faire face. A nous de l’aider, en lui apportant ces vitamines et ces anti-oxydants par des crèmes cosmétiques de jour et de nuit et par l’alimentation. On les repère sur les formules inscrites sur les packaging. Sans oublier un geste essentiel, un nettoyage doux matin et soir. Surtout on résiste à la tentation de décaper l’épiderme. On choisit un savon doux, on limite les peelings, on ne frotte pas trop fort pour ne pas augmenter les micro-inflammations et les irritations. On choisit une formule nettoyante hydratante avec un minimum de substances chimiques. On recommande les eaux micellaires aux peaux fragiles. Les laits et les toniques aux peaux normales, leurs formules vont capter les résidus en respectant le film hydrolipidique et la cohésion cellulaire de la couche cornée.

L’AIDE DES BROSSES ELECTRIQUE POUR ASSAINIR L’EPIDERME

Ces brosses électriques se passent humides sur le visage et le cou en veillant à ne pas trop appuyer sur la peau pour ne pas l’agresser. Leur utilisation ressert les pores. Elles ont prouvé leur efficacité sur l’élimination des salissures polluantes à la surface de la peau. L’idéal est de terminer ce nettoyage avec une brumisation d’eau thermale à laisser reposer deux minutes avant d’appliquer une crème protectrice dont les vitamines, oligo-éléments et minéraux vont recharger la peau.

Si vous souhaitez poser des questions, n’hésitez pas à le faire dans l’espace LAISSER UN COMMENTAIRE

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos ami(e)s et aidez-nous à faire connaître ProtectMyFace

Sur le même thème